Le chat de Madame Huant était parti, il est revenu.

Qu’a-t-il fait depuis son départ ? Mystère et boule de gomme. A-t-il emprunté le manteau de Freya pour se changer en oiseau et voler dans un monde non confiné ? Secret de chat ! A-t-il vécu une autre de ses neuf vies ? Secret de chat ! Il ne m’a rien dit, à moi Gudule. Donc vous ne le saurez pas non plus aujourd’hui, na!

Il est là ce soir à Vandoeuvre. Ambiance féerique dans la ville déserte. Un délicat souffle de lilas parcourt les rues, donnant vie à des milliards de petites feuilles délicates pendant que se réveille la minuscule faune de la terre et des airs. La lune ronde et polie comme un sou neuf se distrait en jouant avec les ombres et embrasse d’un regard bienveillant et protecteur ce nouveau monde, retour à l’origine des temps.

Ne nous laissons pas emporter, revenons à notre chat. Justement, il sort de l’ombre, habitué à jouer avec le jour et la nuit pour échapper à la maréchaussée plus ou moins allergique à tout ce qui bouge en ces temps de pandémie. Par hasard, il découvre qu’il se retrouve sous les fenêtres de la famille Granduc et la douce silhouette de Hulotte se dessine en ombre chinoise derrière la fenêtre. Il l’avait presque oubliée, mais quelque chose de doux inonde soudain son coeur; le fleuve coule plus vite dans ses veines , et soudain, son sang ne fait qu’un tour. Il va donner une sérénade et répondre aux beaux poèmes de Hulotte.

Notre chat n’est pas poète, mais il avait cru entendre un jour au parc du Charmois qu’il fallait terminer toutes les phrases par le même son. Et il s’époumone avec sa voix de fausset :

Moi qui ne suis qu’une fripouille, ouille,ouille,ouille,

Qui n’ai à t’offrir que mes bafouilles, ouille,ouille,ouille,

Devant tes yeux divins je m’agenouille, ouille,ouille,ouille

Dans les nids, les oiseaux gazouillent, ouille,ouille, ouille

Une fenêtre s’ouvre, une voix s’élève. Espèce d’andouille, je vais te transformer en grenouille. (Il faut noter que cet habitant excédé a utilisé un autre mot se terminant en ouille, notre exquise éducation nous interdit de transcrire la phrase qui le contient).

Une cataracte digne des chutes du Niagara, enfin presque, se déverse dans la rue.

Ouille, ouille, ouille !!! pauvre chat. Et Hulotte a disparu de la fenêtre.

Oh miracle! Elle est là…à ses côtés…

Écrit et illustré par Gudule

Suite => Épisode 17

Tous les épisodes du « Chat de Madame Huant » ICI

COMMENTAIRES ICI

Un commentaire

  1. Voilà une chronique du corona à Vandeuvre pleine d’humour et de fantaisie
    Vivement la semaine prochaine
    Et bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *