Voici une suite à l’histoire du « Chat de Madame Huant » proposée par Cerise :

Image du Blog bruixeta.centerblog.net
Source : bruixeta.centerblog.net sur centerblog

Plusieurs mois se sont écoulés. Le virus a enfin été éradiqué et, doucement, la vie a repris son cours.L’heure est désormais au grand ménage chez Madame Huant. Les dernières mites qui tentaient de résister n’ont pas eu d’autre choix que celui de battre en retraite. Mais, à défaut de mites, voilà maintenant Madame Huant envahie par des fourmis….dans les jambes !

Elle ressent un irrésistible besoin de bouger et elle décide d’aller faire une promenade au parc de la Pépinière à Nancy.

Toute joyeuse de pouvoir à nouveau se déplacer sans devoir se justifier, elle marche légère et court vêtue… (vêtue oui mais court ça serait pas raisonnable!) donc elle marche, insouciante , traverse la roseraie, passe devant les manèges où les enfants excités semblent vouloir rattraper le temps perdu, et soudain, au détour d’une allée, elle s’arrête. Au loin, elle aperçoit un chat qui, par sa démarche, lui rappelle étrangement son chat disparu.

Intriguée, surprise et folle de joie tout à la fois, elle le regarde en respectant une certaine distance. Il a changé mais pas de doute c’est bien lui. Elle s’approche discrètement et le détaille des pattes à la tête .

Elle découvre un chat complètement métamorphosé. Il a troqué sa combinaison de ramoneur contre un beau costume gris. Il a l’oeil brillant, la moustache frétillante, la démarche élégante . Il est vraiment très classe!

Mais que nous vaut ce changement radical! se demande-t-elle. Lui que nous avons quitté fréquentant les mauvais quartiers de Vandoeuvre, traînant avec Jack, Berthe, Francis, draguant à droite, draguant à gauche, le cœur battant tantôt pour Minette la catin, tantôt pour Hulotte la petite bourgeoise. Elle retrouve un chat à l’allure désinvolte, qui se promène tranquillement, humant une fleur par-ci, admirant un arbre par-là, chassant délicatement un papillon, et surtout…il n’est pas seul. (continuation demain)

Écrit par Cerise

COMMENTAIRES ICI

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *