C’est en regardant Zorro à la télé, que Faust a trouvé la solution pour pimenter sa vie : « Je ne suis pas un renard, mais je peux mener une double vie moi aussi ! Le jour,  je resterai sagement avec ma maîtresse. La nuit je descendrai au parc pour conquérir un territoire à moi, comme tous les chats qui se respectent. »

Aussitôt dit, aussitôt fait !

Aux heures où tous les chats sont gris, n’ayant que Séléné pour témoin, Faust laissait en catimini sa tour d’ivoire et partait à l’aventure. En arrivant au parc, pour ne pas être vu, il se déplaçait en sautant entre les branches des arbres, comme un trapéziste. A l’approche des matous inamicaux, il rugissait comme un lion (merci le cirque !). La clientèle de Francis fuyait, apeurée. Les acolytes de ce dernier, qui ont essayé de l’attraper, sont vite partis en débandade, car ses coups de griffe étaient tellement puissants, qu’ils croyaient avoir affaire à un tigre ! Et avant l’aube, telle une flèche, il escaladait son immeuble et se volatilisait. D’où le surnom que les autres chats murmuraient entre la crainte et le respect : Fantôme…

Bien sûr, Francis a réagi à cette invasion de son domaine, et la bagarre entre les deux a perturbé les nuits des habitants du Parc Pouille. Caïn et Abel, Remus et Romulus ? Non, Fantôme et Francis ! Donc, les hostilités n’ont pas duré longtemps…au fond, les deux frères s’aimaient, malgré leurs différences.

Entre eux, un pacte a alors été mis en place : Francis ferait la loi sur les allées et trottoirs du parc et Fantôme serait le roi sur le haut des arbres et des bâtiments. Et surtout, ils se sont jurés de ne jamais révéler à personne que Fantôme et Faust sont le même chat et que Francis est leur frère.

La seule qui connaît toute leur histoire est Minette…et maintenant nous…pssst !

Écrit par Margaux

Suite => Épisode 22

COMMENTAIRES ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *